8 secrets pour cultiver d'étonnantes pastèques + Comment savoir quand elles sont mûres

8 secrets pour cultiver d'étonnantes pastèques + Comment savoir quand elles sont mûres
Table
  1. Ce qu'il faut savoir sur la culture des pastèques
    1. 1. Sélection du lieu idéal
    2. 2. Rotation des cultures
    3. 3. Un espace adéquat pour la croissance
    4. 4. Préparation du sol
    5. 5. Exigences d'irrigation
    6. 6. Besoins nutritionnels
    7. 7. Pollinisation efficace
    8. 8. Production fruitière
  2. Formule super secrète et infaillible pour savoir quand une pastèque est mûre


La première chose que vous devez savoir sur la culture des pastèques est que ce n’est pas facile. C’est ce que je considérerais comme une culture de jardinage avancée. Il faut bien se préparer avant de commencer.

Ce qu'il faut savoir sur la culture des pastèques

1. Sélection du lieu idéal

Pour réussir la culture de la pastèque, il est essentiel de sélectionner un endroit avec une longue saison de croissance et des températures adaptées.

Les pastèques nécessitent au moins 150 jours de chaleur continue, avec des nuits chaudes autour de 21°C et des journées comprises entre 27 et 32°C. Ce critère garantit que les plantes bénéficient de conditions optimales pour croître et mûrir.

2. Rotation des cultures

La mise en œuvre d’une bonne rotation des cultures est vitale pour la santé des sols et la productivité des pastèques. Éviter de planter des cucurbitacées au même endroit pendant plusieurs années consécutives permet de prévenir les maladies et d’épuiser le sol en éléments nutritifs. Cette approche favorise un écosystème agricole plus équilibré et durable.

3. Un espace adéquat pour la croissance

Les pastèques ont besoin de beaucoup d’espace pour se développer correctement. Chaque étage doit avoir au moins 1,5 mètre carré d'espace. Cela permet aux vignes de se propager et d’absorber la quantité nécessaire de lumière solaire, d’eau et de nutriments, optimisant ainsi le rendement par plante.

4. Préparation du sol

La préparation du sol est essentielle à la réussite de la culture des pastèques. Il est recommandé de créer des monticules d'environ 0,06 mètre cube par plante, composés de compost, de déjections de vers, de sable pour le drainage et de farine de sang pour un apport adéquat en azote. Ce mélange fournit un environnement riche en nutriments et bien drainé, idéal pour la croissance des plantes.

5. Exigences d'irrigation

L'irrigation est l'un des aspects les plus critiques de la culture des pastèques. Pendant la phase de croissance, les plantes ont besoin d’un apport constant d’eau à la base. Cependant, une fois que les fruits atteignent leur taille finale, il est important de réduire les arrosages pour éviter la surhydratation, qui peut affecter négativement la saveur et la texture des pastèques.

6. Besoins nutritionnels

Les pastèques sont des plantes qui exigent des niveaux élevés de nutriments, notamment d’azote, au cours de la phase initiale de croissance.

Une fois que les plantes commencent à produire des fleurs et des fruits, fournissez-leur un engrais pauvre en azote mais riche en phosphore.

7. Pollinisation efficace

La pollinisation est cruciale pour la formation des fruits des pastèques. Attirer les pollinisateurs naturels tels que les abeilles en plantant des fleurs à proximité ou en effectuant une pollinisation manuelle avec une brosse peut augmenter considérablement la productivité des cultures.

8. Production fruitière

Contrôler le nombre de fruits par plante est nécessaire pour obtenir des pastèques de haute qualité. Limiter le nombre de fruits à deux par vigne dans les grandes variétés et à quatre dans les petites variétés permet aux plantes de concentrer leurs ressources sur moins de fruits, améliorant ainsi leur taille et leur saveur.

Formule super secrète et infaillible pour savoir quand une pastèque est mûre

L’un des aspects les plus frustrants de la culture des pastèques est qu’une fois que vous parvenez à en faire pousser quelques-unes, il est difficile de savoir quand les cueillir. Je ne peux pas vous dire combien de gros mots j'ai prononcé lorsque j'ai choisi une pastèque cultivée sur place et que je l'ai ouverte pour trouver un melon à peine rose et sans saveur.

Tous les mois de travail précédents disparaissent tout simplement.

Nous avons tous entendu parler de frapper une pastèque à la recherche d’un son agréable et creux. Un autre indicateur est l’emplacement du champ ou l’endroit où la pastèque se trouvait au sol. Il doit être d'une belle couleur crème ou jaune beurre. Et enfin, la peau doit avoir une couleur vert foncé mat et ne doit plus avoir de brillance.

Bien que tout cela puisse aider (surtout lors de la sélection d’une pastèque déjà cueillie), il y a un indicateur directement sur la vigne qui vous indiquera quand il est temps de cueillir la pastèque.

Si vous regardez la tige de la pastèque, là où elle se connecte à la vigne, il y aura souvent une petite feuille et une petite fleur. La petite feuille se fanera avec le temps, mais le plus important est la petite floraison. Gardez un oeil sur ce type. Lorsqu'elle commence à sécher et à dorer, il est temps de cueillir la pastèque. Tant qu’elle est fraîche et verte, la pastèque mûrit encore.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux. Merci!

Le plus lu :

Go up