Al Dhafra : le plus grand parc solaire du monde vient d'entrer en production

Al Dhafra : le plus grand parc solaire du monde vient d'entrer en production
Table
  1. Des chiffres impressionnants de production et de durabilité
    1. Contributions économiques et environnementales
  2. Innovation et records dans l’industrie solaire
  3. Préparer le terrain pour les initiatives futures


Abu Dhabi a fait un pas de géant dans le domaine des énergies renouvelables avec l'inauguration de la centrale solaire d'Al Dhafra, le plus grand projet d'énergie solaire au monde sur un seul site, d'une capacité de 2 GW. Ce projet monumental, porté par un consortium dirigé par Masdar, inclut des partenaires tels que l'Abu Dhabi National Energy Company (TAQA), EDF Renewables et JinkoPower.

Des chiffres impressionnants de production et de durabilité

Située à 35 km d'Abu Dhabi, l'usine est équipée de près de 4 millions panneaux solaires bifaciaux. Ces panneaux sont capables de générer suffisamment d’énergie propre pour alimenter environ 200 000 foyers, remplaçant ainsi 2,4 millions de tonnes d’émissions de carbone par an. L’énergie produite est achetée par la société publique Emirates Water and Electricity Company (EWEC).

Contributions économiques et environnementales

Outre son impact environnemental, l'usine a été un moteur de développement économique, créant 4 500 emplois au plus fort de sa construction.

Le PDG de l'EWEC, Othman Al Ali, a exprimé son intention ambitieuse de commander le développement de 1 GW de nouveaux projets d'énergie solaire chaque année au cours de la prochaine décennie à Abu Dhabi.

Cet effort fait partie d'un plan stratégique visant à accélérer la décarbonisation de la production d'énergie et à positionner les Émirats arabes unis comme un leader mondial de l'énergie solaire, contribuant ainsi au développement économique et à la diversification du pays vers son objectif de zéro émission nette.

Innovation et records dans l’industrie solaire

L'usine se distingue non seulement par sa taille, mais également par son efficacité et son coût économique. TAQA détient 40 % du projet, tandis que les partenaires restants en détiennent chacun 20 %.

En mai 2020, le projet a attiré l'attention du monde entier en remportant un appel d'offres avec une offre de 4,97 AED par kWh, alors le prix le plus bas au monde. Masdar a ensuite annoncé une nouvelle réduction du tarif après la clôture financière, le fixant à 4,85 AED par kWh.

Préparer le terrain pour les initiatives futures

L'inauguration de l'usine, réalisée par Cheikh Hazza Bin Zayed Al Nahyan, gouverneur adjoint d'Abou Dhabi, a eu lieu en amont de la COP28 des Nations Unies, un événement que les Émirats arabes unis accueilleront fin 2023. Ce projet ne symbolisera pas seulement un une étape importante dans la production d'énergie renouvelable, mais elle crée également un précédent et une vision pour les initiatives futures dans la région et dans le monde.​.

Via www.ewec.ae

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux. Merci!

Le plus lu :

Go up