AMSL Aero développe le premier avion à décollage vertical à hydrogène au monde + 5 passagers + 1 000 km

AMSL Aero développe le premier avion à décollage vertical à hydrogène au monde + 5 passagers + 1 000 km


La société aérospatiale australienne AMSL Aero (AMSL) a reçu 5,43 millions de dollars de l'Agence australienne des énergies renouvelables (ARENA) pour développer un avion électrique à décollage et atterrissage vertical (eVTOL) alimenté à l'hydrogène pour le transport aérien régional en Australie.

Le financement fait partie du programme Advancing Renewables, qui vise à soutenir des projets innovants en matière d'énergies renouvelables.

Basée à l'aéroport Bankstown de Sydney, AMSL Aero a été fondée en 2017 par le couple Andrew Moore et Siobhan Lyndon pour développer et fabriquer des avions zéro émission. L’entreprise a déjà développé avec succès un prototype de version électrique à batterie de l’avion « Vertiia », capable de voler jusqu’à 250 km à 300 km/h.

Ils travaillent actuellement sur une version de l’avion à pile à hydrogène, qui pourrait étendre son autonomie et le rendre plus polyvalent.

Le Vertiia est conçu pour être un avion à grande vitesse, à faible bruit et à zéro émission, capable d'opérer dans les zones urbaines et régionales. Fonctionnant comme un hélicoptère et équipé de huit rotors, Le Vertiia pourra transporter jusqu'à cinq passagers sur des distances allant jusqu'à 1 000 km.

La subvention de 5,43 millions de dollars aidera AMSL à entreprendre des activités de développement et de certification pour l'avion, qui se termineront avec succès par un vol d'essai du prototype. Si tout se passe comme prévu, l'entreprise affirme que l'avion Vertiia deviendra l'un des moyens de transport aérien les plus propres et les plus abordables pour des distances allant jusqu'à 1 000 km.

AMSL a conçu l'avion avec l'intention de le rendre disponible sur des marchés tels que le ambulances aériennes, services d'urgence et transport de passagers et de marchandises. Sa configuration unique offre aux services d'urgence des moyens nouveaux et innovants de faire face à des situations spécialisées, comme la lutte contre les incendies de forêt.

Outre une plus grande autonomie, la transition vers l'utilisation de l'hydrogène comme carburant permettra aux avions Vertiia faire le plein beaucoup plus rapidementce qui les rendra plus pratiques et économiques.

Le secteur aérien est responsable d’environ 2,5 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. A noter que près d'un cinquième de ces émissions proviennent des vols court-courriers de moins de 1 000 km. Donc, Le succès de Vertiia pourrait constituer une étape importante vers la réduction de l'empreinte carbone du secteur aéronautique.

Le développement d’un transport aérien à faibles émissions nécessitera diverses solutions, notamment l’hydrogène et les batteries électriques. Les travaux de l'AMSL sur le Vertiia sont véritablement pionniers dans ce domaine. Pour les utilisateurs finaux tels que les services d’urgence et le transport de personnes et de marchandises, cette technologie constitue une perspective passionnante pour réduire les émissions et les coûts du transport aérien.

Darren Miller, PDG d'ARENA

Le développement de Vertiia a reçu un soutien supplémentaire du gouvernement australien à travers le programme Emerging Aviation Technology Partnerships. L'objectif de l'entreprise est d'en faire la démonstration en 2025 et de le commercialiser en 2026.

Plus d'information: www.vertiia.com

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux. Merci!

Le plus lu :

Go up