Captolab : le premier appareil autonome capable de quantifier facilement et de manière fiable les microplastiques dans n'importe quel échantillon d'eau

Captolab: el primer equipo autónomo capaz de cuantificar de manera sencilla y fiable microplásticos en cualquier muestra de agua
Table
  1. Une technologie autonome et précise
  2. Un changement paradigmatique dans l’analyse de l’eau
  3. Prêt pour le marché
  4. Le voyage captoplastique


Captolab : le premier appareil autonome capable de quantifier facilement et de manière fiable les microplastiques dans n'importe quel échantillon d'eau

Captoplastic nous fait découvrir une révolution environnementale : Captolab, le premier appareil autonome au monde qui quantifie les microplastiques dans les échantillons d’eau. Cette avancée, qui émane d'une entreprise madrilène de renommée internationale, promet de changer la façon dont nous affrontons l'un des problèmes écologiques les plus urgents de notre époque.

Une technologie autonome et précise

Née comme une extension de l'Université Autonome de Madrid, Captoplastic a pour objectif de lutter contre le problème des microplastiques. Avec Captolab, il est désormais possible d'analyser l'eau sans être un expert ni dépendre de laboratoires spécialisés. Cet outil est la réponse à la demande croissante des entreprises cherchant à garantir la qualité de leur eau.

L’appareil est non seulement facile à utiliser, mais grâce à sa conception et à sa technologie, il minimise les erreurs et les risques de contamination.. Qu’il s’agisse d’échantillons d’eau potable ou de stations d’épuration complexes, Captolab garantit des résultats précis.

Un changement paradigmatique dans l’analyse de l’eau

Jusqu’à présent, l’identification et la quantification des microplastiques étaient réalisées dans des laboratoires spécialisés. Mais avec Captolab, comme le souligne Raquel Parra, PDG de Captoplastic, il n'est plus nécessaire d'envoyer des échantillons pour analyse externe. Désormais, tout utilisateur peut effectuer ces analyses directement dans ses propres installations.

De plus, cette innovation se démarque non seulement par sa précision et son autonomie, mais également par ses temps de traitement accélérés et son coût compétitif, rendant l'identification des microplastiques accessible à tous.

Prêt pour le marché

Captolab est désormais prêt à changer le paysage de l'analyse de l'eau. Bien qu'il soit initialement fabriqué sur commande, une production de masse est attendue prochainement, consolidant sa position comme outil incontournable dans le domaine environnemental.

Le voyage captoplastique

Née en 2018 par l'Université Autonome de Madrid, la technologie derrière Captoplastic s'est révélée révolutionnaire. Avec le soutien financier de BeAble Capital en 2020, la société a été officiellement créée et a depuis remporté des prix et des reconnaissances nationales et internationales.

Au-delà de Captolab, Captoplastic travaille sur des technologies capables d'éliminer les microplastiques de l'eau. Ils utilisent un collecteur spécial qui, sans altérer les propriétés de l'eau, retient et élimine ces contaminants. Une solution durable, respectueuse de l’environnement et avec le potentiel d’un avenir sans microplastiques.

Plus d'information: captoplastic.com

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux. Merci!

Le plus lu :

Go up