Comment savoir si votre bois de chauffage est suffisamment sec pour brûler ?

Comment savoir si votre bois de chauffage est suffisamment sec pour brûler ?
Table
  1. Pourquoi n’est-il pas recommandé d’utiliser du bois de chauffage humide ?
  2. Différencier le bois de chauffage sec et humide : astuces simples


Comment savoir si votre bois de chauffage est suffisamment sec pour brûler ?

Vous vous demandez si votre bois de chauffage est prêt pour la saison ? Vous n'avez pas besoin d'outils coûteux pour le savoir ! Nous vous montrons ici quelques astuces simples que vous pouvez appliquer.

Alors que des millions de personnes utilisent du bois de chauffage pour chauffer leur maison, il est extrêmement important de savoir quel est le bon moment pour le faire. Même si le prix du bois de chauffage a augmenté, il reste une option abordable pour beaucoup. Mais comment déterminer si le bois de chauffage que vous avez acheté est prêt à être utilisé ?

Pourquoi n’est-il pas recommandé d’utiliser du bois de chauffage humide ?

Le bois de chauffage sec contient au maximum 20 % d’humidité. Cela signifie qu’il brûlera facilement, générera moins de fumée et fournira plus de chaleur. En revanche, un bois de chauffage présentant une humidité de 20 à 35 % produira moins de chaleur et plus de fumée. Mais si elle dépasse 35 % d’humidité, sa teneur élevée en eau rendra non seulement sa combustion difficile, mais générera également beaucoup de fumée et peu de chaleur. Pour sécher ce type de bois de chauffage, il est nécessaire de le stocker à l'abri de la pluie pendant 18 à 36 mois. De plus, le bois de chauffage humide peut salir votre cheminée, augmentant ainsi le risque d'incendie et doublant le besoin de nettoyages annuels.

Différencier le bois de chauffage sec et humide : astuces simples

Si vous coupez votre propre bois de chauffage, il sera probablement humide. Mais si vous l'achetez ou oubliez quand vous l'avez coupé, il existe des moyens simples de savoir s'il est sec :

  1. L'observation visuelle: Le bois de chauffage sec ne contient ni mousse ni moisissure, son écorce peut tomber et ses extrémités peuvent présenter des fissures. De plus, il est plus léger que le mouillé. En revanche, si vous remarquez que le bois de chauffage est lourd, contient de la mousse et libère du liquide, il nécessitera certainement un temps de séchage plus long.
  2. Le sens de l'odorat: Un bois de chauffage sec n'a pas d'odeur, tandis qu'un bois mouillé peut vous rappeler l'odeur de la forêt après une pluie.
  3. test de son: Si vous frappez deux morceaux de bois de chauffage sec ensemble, vous entendrez un son clair et net. Cependant, si vous faites la même chose avec du bois de chauffage humide, le son sera plus sourd.
  4. Le test du détergent: Vous pouvez mettre une goutte de détergent liquide sur une extrémité plate du bois de chauffage et souffler. S'il produit des bulles, votre bois de chauffage est encore humide.

Assurez-vous toujours que votre bois de chauffage est sec avant de l'utiliser, vous protégerez ainsi votre foyer et profiterez au maximum de la chaleur qu'il offre. Bon hiver à tous !

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux. Merci!

Le plus lu :

Go up