Des chercheurs de l’Université de l’Ohio développent une nouvelle méthode de capture du carbone alimentée par l’énergie géothermique

Des chercheurs de l’Université de l’Ohio développent une nouvelle méthode de capture du carbone alimentée par l’énergie géothermique
Table
  1. Méthodologie d'enquête
  2. Principaux résultats
  3. Étude de cas : Côte américaine du Golfe
  4. Impact et avenir de la technologie


Le changement climatique, alimenté par l'accumulation de dioxyde de carbone (CO2) dans notre atmosphère en raison de la combustion de combustibles fossiles pour le chauffage, l'électricité et les transports, représente l'une des menaces les plus importantes pour notre planète. Ce phénomène est responsable de la majorité des gaz à effet de serre émis par les activités humaines, soulignant l'urgence de développer des méthodes efficaces pour extraire et stocker ce CO en toute sécurité.2 atmosphérique.

Méthodologie d'enquête

Les chercheurs ont développé un nouvelle méthodologie pour capter le dioxyde de carbone directement de l’airutiliser l’énergie géothermique comme source d’énergie propre et relativement économique.

Cette approche, détaillée dans une étude publiée dans la revue Lettres de recherche environnementale, intègre les technologies de capture directe du dioxyde de carbone dans l'air (DACC) à l'énergie géothermique. Ce mariage de technologies promet des systèmes d'élimination du CO2 à grande échelle qui pourrait fonctionner de manière efficace et durable, fournissant l’énergie nécessaire pour éliminer le CO en toute sécurité2 de l'atmosphère et le stocker sous terre.

Principaux résultats

Les résultats de l'étude révèlent que la combinaison des technologies DACC et de l'énergie géothermique pourrait fournir suffisamment d'énergie pour les systèmes d'élimination du dioxyde de carbone à grande échelle, permettant ainsi le captage et le stockage sûr du CO.2 atmosphérique.

Martina Leveni, auteure principale de l'étude et boursière postdoctorale en génie civil, environnemental et géodésique à l'Ohio State University, souligne l'importance des technologies d'élimination du carbone dans l'atténuation du changement climatique, en particulier pour leur capacité à capturer des émissions qui seraient difficiles à réduire par d'autres. méthodes.

Étude de cas : Côte américaine du Golfe

Pour démontrer le potentiel de leur système, les chercheurs ont développé une étude de cas dans la région américaine de la côte du Golfe, connue pour ses abondantes ressources géothermiques. Ils ont constaté que DACCUS pouvait y être déployé avec beaucoup de succès, grâce à la géologie de la région favorable au stockage sûr du CO2 et à un flux de chaleur géothermique suffisant pour faire fonctionner le système.

Impact et avenir de la technologie

Cette étude offre de l'espoir pour notre avenir climatique, en soulignant l'importance de combiner de nouvelles idées et concepts pour atteindre plus efficacement les objectifs à long terme. La mise en œuvre de cette technologie pourrait non seulement aider la société à atteindre son objectif actuel de limitation du réchauffement climatique, mais également à éviter certaines des pires conséquences du changement climatique. Cependant, il reste encore beaucoup à faire en termes de préparation technologique et de politiques nécessaires pour faire de cette recherche une réalité.

L’intégration des technologies de captage du CO2 directement depuis les airs grâce à l’énergie géothermique présente une voie prometteuse pour relever le défi du changement climatique. Cette étude souligne l’importance de fusionner les innovations pour atteindre efficacement les objectifs environnementaux à long terme, offrant une lueur d’espoir vers un avenir plus durable.

Via Un moyen respectueux du climat de capter le dioxyde de carbone dans l’air (osu.edu)

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux. Merci!

Le plus lu :

Go up