Des chercheurs suédois développent eSoil, un « sol » électrique innovant pour stimuler et augmenter considérablement la croissance des plantes

Des chercheurs suédois développent eSoil, un « sol » électrique innovant pour stimuler et augmenter considérablement la croissance des plantes
Table
  1. Le sol électronique améliore la croissance des cultures
    1. Culture hydroponique : culture hors sol
    2. eSoil : une innovation en agriculture
    3. Impact sur la sécurité alimentaire
    4. Financement et avenir de l’étude


Les plants d'orge poussent en moyenne 50 % plus lorsque leur système racinaire est stimulé électriquement par un nouveau substrat de croissance. Dans une étude publiée dans la revue PNAS, des chercheurs de l'Université de Linköping ont développé un « sol » électriquement conducteur pour la culture hors-sol, connu sous le nom de hydroponique.

Le sol électronique améliore la croissance des cultures

Il a été démontré qu'un « sol » électrique innovant développé par des chercheurs de l'Université de Linköping augmente considérablement la croissance des plants d'orge. Ce substrat de culture électriquement conducteur fait partie d'une étude publiée dans la revue PNAS et est spécialement conçu pour la culture hydroponique, une technique de culture hors sol.

Culture hydroponique : culture hors sol

La culture hydroponique permet aux plantes de pousser sans avoir besoin de terre, en utilisant uniquement de l'eau, des nutriments et un substrat auquel leurs racines peuvent adhérer. Il s'agit d'un système fermé qui fait recirculer l'eau, permettant à chaque plant de recevoir les nutriments nécessaires. Cela se traduit par une consommation d’eau minimale et une rétention complète des nutriments, ce qui n’est pas possible avec les méthodes de culture traditionnelles.

De plus, la culture hydroponique facilite la culture verticale dans les tours, optimisant ainsi l'utilisation de l'espace. La laitue, les fines herbes et certains légumes sont déjà cultivés de cette façon, bien que les céréales, à l'exception du fourrage, ne soient généralement pas cultivées en hydroponie. L’étude démontre que des plants d’orge peuvent être cultivés et bénéficier d’un taux de croissance amélioré grâce à la stimulation électrique.

eSoil : une innovation en agriculture

Le substrat de culture, appelé eSoil, est un mélange de cellulose, le biopolymère le plus abondant, avec un polymère conducteur appelé PEDOT. Cette combinaison n’est pas nouvelle, mais c’est la première fois qu’elle est utilisée pour faire pousser des plantes et créer une telle interface pour celles-ci. Contrairement aux méthodes précédentes qui utilisaient la haute tension pour stimuler les racines, le « sol » de l’université de Linköping consomme très peu d’énergie et ne présente aucun danger à haute tension.

Impact sur la sécurité alimentaire

Eleni Stavrinidou, responsable du groupe Electronic Plants et professeure associée au Laboratoire d'électronique organique de l'Université, explique que même si la culture hydroponique ne résoudra pas à elle seule le problème de la sécurité alimentaire, elle peut être d'une grande aide, en particulier dans les zones où les terres arables sont rares et où l'environnement est défavorable. conditions. De plus, l’eSoil, étant biodégradable et moins gourmand en énergie que la laine minérale couramment utilisée en culture hydroponique, représente une avancée durable dans l’agriculture.

Financement et avenir de l’étude

La recherche a reçu le soutien de diverses entités, notamment la Fondation Knut et Alice Wallenberg par l'intermédiaire du Wallenberg Wood Science Centre, le Conseil suédois de la recherche, le programme-cadre Horizon 2020 de l'UE, la Fondation suédoise pour la recherche stratégique et le matériel de recherche stratégique fonctionnelle avancée de l'Université de Linköping. L’équipe de recherche considère cette étude comme une première étape vers de nouveaux domaines de recherche qui développeront davantage la culture hydroponique.

Via liu.se

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux. Merci!

Le plus lu :

Go up