Des chercheurs suédois fabriquent des cellules solaires organiques stables et durables avec des matériaux dérivés du bois

Des chercheurs suédois fabriquent des cellules solaires organiques stables et durables avec des matériaux dérivés du bois
Table
  1. Des matériaux en bois pour des cellules solaires organiques plus fiables
    1. Énergie solaire durable : une nouvelle ère
    2. Innovation directe en bois
    3. Utilisation de lignine « brute »
    4. Avantages de la lignine Kraft
    5. Cellules solaires organiques : non toxiques, durables et économiques


L'une des matières organiques les plus courantes dans la nature, la lignine, peut être utilisée pour créer des cellules solaires organiques stables et respectueuses de l'environnement. Des chercheurs de l’Université de Linköping et du KTH Royal Institute of Technology ont montré que la lignine kraft brute pouvait être utilisée pour améliorer davantage les cellules solaires organiques. L'étude a été publiée dans la revue scientifique Advanced Materials.

Des matériaux en bois pour des cellules solaires organiques plus fiables

Une étude récente, publiée dans la revue scientifique « Advanced Materials », met en évidence une avancée significative dans la technologie de l'énergie solaire. Des chercheurs de l'Université de Linköping et de l'Institut royal de technologie KTH ont découvert que la lignine, l'une des matières organiques les plus courantes dans la nature, peut être utilisée pour créer des cellules solaires organiques stables et respectueuses de l'environnement.

Énergie solaire durable : une nouvelle ère

La lumière du soleil est l’une des principales sources d’énergie durable. Bien que les cellules solaires au silicium traditionnelles soient efficaces, leur processus de fabrication est complexe et gourmand en énergie, avec un risque de déversements de produits chimiques dangereux. Par conséquent, les cellules solaires organiques ont gagné en intérêt en raison de leur faible coût de production, de leur légèreté et de leur flexibilité, ce qui leur permet d'être utilisées à l'intérieur ou intégrées dans des vêtements pour alimenter des appareils électroniques personnels.

Un inconvénient des cellules solaires organiques est qu’elles sont constituées de plastique ou de polymères à base de pétrole. Bien que biologiques, ils ne sont pas aussi respectueux de l’environnement qu’ils pourraient l’être.

Innovation directe en bois

Les chercheurs ont développé une cellule solaire organique dont une partie de la couche de transport d'électrons reliée à la cathode est constituée de lignine kraft, extraite directement du bois. Bien qu’actuellement seule une petite partie de la cellule solaire soit constituée de lignine, l’objectif à long terme est de construire une cellule solaire presque entièrement à partir de matériaux en bois.

Mats Fahlman, professeur au Laboratoire d'électronique organique de l'Université de Linköping, souligne la volonté de construire des cellules solaires efficaces, fiables, économiques et respectueuses de l'environnement. Cette étude constitue une première étape vers le remplacement des matériaux à base de pétrole par des alternatives au bois.

Utilisation de lignine « brute »

Dans des études antérieures, des matériaux à base de bois chimiquement modifiés avaient été utilisés pour augmenter la fiabilité des cellules solaires organiques et pérovskites. Dans cette étude, les chercheurs ont utilisé la lignine kraft sous sa forme « brute », directement extraite du bois lors du processus de fabrication du papier.

Avantages de la lignine Kraft

Qilun Zhang, ingénieur de recherche principal au LOE, souligne que la lignine kraft permet de créer de nombreuses liaisons hydrogène, stabilisant ainsi la cellule solaire. De plus, cette innovation rend la cellule plus stable.

Cellules solaires organiques : non toxiques, durables et économiques

Les cellules solaires organiques, principalement utilisées pour les applications intérieures, pourraient remplacer les batteries des capteurs et appareils à faible consommation. Mats Fahlman souligne qu'avec une efficacité de 15 à 20 %, ils seraient suffisants pour la plupart des applications, soulignant leur caractère non toxique, durable et économique.

Cette découverte ouvre une nouvelle voie dans le domaine de l’énergie solaire, promettant une alternative plus durable et plus respectueuse de l’environnement pour la production d’énergie renouvelable. Au fil du temps, cette technologie pourrait révolutionner la façon dont nous utilisons et pensons les sources d’énergie, nous rapprochant ainsi d’un avenir plus vert et plus durable.

Via liu.se

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux. Merci!

Le plus lu :

Go up