Digesteur anaérobie Chomp in situ

Digesteur anaérobie Chomp in situ
Table
  1. L’urgence de lutter contre le gaspillage alimentaire
  2. Digestion anaérobique
  3. DA sur site vs DA externe
  4. Island Spring Organics : une histoire de réussite circulaire
    1. Utilisation du biogaz
    2. Utilisation de biofertilisant


Digesteur anaérobie Chomp in situ

Le problème du gaspillage alimentaire a atteint un point critique et il est urgent de trouver des solutions globales. Les émissions de méthane provenant des déchets alimentaires contribuent de manière significative aux émissions totales de gaz à effet de serrela Digestion Anaérobie in situ se présente ainsi comme une alternative révolutionnaire contre ces déchets et leurs graves conséquences environnementales.

L’urgence de lutter contre le gaspillage alimentaire

Il est essentiel de réduire le gaspillage alimentaire lutter contre le changement climatique. Les statistiques sont alarmantes : un tiers de la production alimentaire mondiale est perdu, soit l’équivalent de plus de 1,3 milliard de tonnes par an.

Ce qui est encore plus inquiétant, c'est que, à mesure que ces aliments se décomposent dans les décharges, émettre du méthane, un gaz dont le potentiel de réchauffement climatique est jusqu’à 28 fois supérieur à celui du dioxyde de carbone. Selon l'Agence internationale de l'énergie, Le méthane est responsable d'environ 30 % de l'augmentation des températures mondiales depuis la révolution industriellesa réduction rapide et durable est donc essentielle pour limiter le réchauffement à court terme et améliorer la qualité de l’air.

Digestion anaérobique

La digestion anaérobie, un procédé ancien, apparaît comme une solution prometteuse à la crise du gaspillage alimentaire. Ce processus chimique décompose les matières organiques en biogaz, une source d'énergie renouvelable, et en digestat, un engrais riche en nutriments. Chomp Energy a optimisé cette technologie pour la rendre accessible à un large éventail d'organisations afin qu'elles puissent assumer la responsabilité de leur gaspillage alimentaire et profiter de l'énergie produite.

DA sur site vs DA externe

La DA sur site de Chomp se distingue de celle hors site en transformant les déchets alimentaires en énergie renouvelable directement à la source. Les avantages incluent :

  • Biogaz disponible sur place : Les entreprises et les collectivités profitent du biogaz localement, économisant du carburant et pouvant produire de la chaleur ou de l'électricité pour leur propre usage.
  • Réduction des émissions et des coûts de transport : En éliminant le transport des déchets, les émissions et les dépenses liées au transport sont réduites.
  • Propriété et incitations : Les organisations qui possèdent des systèmes AD sur site sont éligibles à des incitations fiscales et à des crédits carbone.

Island Spring Organics : une histoire de réussite circulaire

Island Spring Organics démontre l'efficacité du DA in situ de Chomp. En mettant en œuvre cette technologie, l'entreprise a transformé ses sous-produits issus de la production de tofu en ressources précieuses pour son entreprise et la communauté de l'île Vashon.

Utilisation du biogaz

Le biogaz généré est utilisé comme source d’énergie renouvelable dans l’usine de tofu et pour alimenter les véhicules sur l’île.

Utilisation de biofertilisant

Le digestat est utilisé comme biofertilisant, distribué chaque semaine aux fermes locales, améliorant considérablement les rendements des cultures et promouvant des pratiques agricoles circulaires et durables.

La proposition de Chomp introduit une approche pratique et durable de la gestion des déchets alimentaires, entraînant un double avantage environnemental : réduction des GES et production de ressources renouvelables.

Plus d'information: www.chomp.energy

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux. Merci!

Le plus lu :

Go up