Intégrer l'énergie solaire dans les voitures électriques pourrait réduire les cycles de recharge : entre 11 et 29 km par jour

Intégrer l'énergie solaire dans les voitures électriques pourrait réduire les cycles de recharge : entre 11 et 29 km par jour
Table
  1. Comment peut-il influencer ?
  2. Ombres dans la ville : un défi pour la technologie solaire ?
  3. Europe : entre avancées technologiques et défis politiques


La mobilité électrique gagne du terrain dans le monde entier et de plus en plus de recherches se concentrent sur la manière d'améliorer son autonomie et son efficacité. Une enquête récente menée par la Faculté des Sciences de l'Université de Lisbonne a fourni des données fascinantes : Ajouter des panneaux solaires aux véhicules électriques pourrait permettre de les recharger deux fois moins souvent. Même si cela peut paraître incroyable, cette étude, réalisée dans 100 villes du monde, suggère qu'il ne s'agit pas de voitures qui se déplacent uniquement grâce à l'énergie solaire, mais d'un équilibre entre l'utilisation de l'énergie solaire et l'électricité des batteries.

Comment peut-il influencer ?

L'étude révèle qu'en intégrant la technologie photovoltaïque dans les véhicules, une autonomie quotidienne supplémentaire comprise entre 11 et 29 km pourrait être atteinte.

Ce plus signifierait non seulement une réduction des cycles de charge, mais aussi une réduction considérable des émissions de CO.2 liés à la production d’énergie. En termes économiques, cela se traduirait par des économies pour les utilisateurs et un soulagement pour le réseau électrique.

Ombres dans la ville : un défi pour la technologie solaire ?

L’un des principaux défis lors de l’intégration de panneaux solaires dans les voitures électriques est l’effet d’ombre projeté par les bâtiments et les arbres dans les zones urbaines. Ces ombres pourraient limiter la capacité des panneaux à capter l'énergie solaire.

L’étude apporte cependant une bonne nouvelle : même si l’ombre peut réduire l’irradiation solaire de 25 % en moyenne dans les villes, les avantages de cette technologie restent notables.

Les régions offrant les conditions les plus favorables à l’intégration de panneaux solaires dans les voitures électriques se trouvent en Afrique, au Moyen-Orient, en Europe du Sud et en Asie du Sud-Est. Mais d’autres régions comme la Chine, l’Amérique du Nord et l’Australie présentent également un potentiel important.

Europe : entre avancées technologiques et défis politiques

L’Europe est confrontée à des défis en matière de réduction des émissions des véhicules. Même si les résultats de la recherche sont encourageants, il est essentiel de disposer d’un soutien institutionnel et de politiques industrielles adéquats pour y parvenir. Rappelons que les transports représentent un tiers des émissions mondiales et qu’il est impératif de réduire ce chiffre. Pour l’instant, l’intégration de l’énergie solaire dans les voitures électriques semble encore être un rêve lointain, mais avec les progrès de la recherche et la volonté politique, cela pourrait devenir une réalité plus tôt qu’on ne l’imagine.

Plus d'information: wiley.com

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux. Merci!

Le plus lu :

Go up