L'ampoule Livermore est un exemple vivant de la façon dont nous pouvons fabriquer des « choses » qui durent, elle existe depuis 1901.

L'ampoule Livermore est un exemple vivant de la façon dont nous pouvons fabriquer des « choses » qui durent, elle existe depuis 1901.
Table
  1. L'incroyable durabilité de l'ampoule Livermore : une icône de durabilité
  2. La technologie derrière sa longévité
  3. Record de longévité
  4. Survie des transferts


Dans un monde où obsolescence planifiée semble être la norme, une petite ampoule électrique située dans une caserne de pompiers de Livermore, en Californie, défie les attentes par sa longévité exceptionnelle. Cette ampoule, connue sous le nom d'ampoule du Centenaire, brille sans interruption significative depuis 1901, devenant ainsi un symbole de durabilité et d'efficacité énergétique.

L'incroyable durabilité de l'ampoule Livermore : une icône de durabilité

Inventée par le français Adolphe Alexandre Chaillet et mise en service à la fin du XIXe siècle, cette ampoule à incandescence a été fabriquée à une époque où la consommation d'énergie n'était pas une préoccupation commune.

Initialement, sa puissance était de 60 W, mais au fil du temps, elle a été réduite à un modeste 4 W. Malgré cette diminution, il continue d'éclairer le hangar des camions des pompiers.

La technologie derrière sa longévité

Ce qui distingue l'ampoule Livermore des autres lampes à incandescence, c'est sa technologie à filament de carbone. Contrairement aux filaments de tungstène des ampoules modernes, le carbone améliore sa capacité de conduction électrique avec la chaleur. De plus, le filament de cette ampoule est huit fois plus épais que celui des ampoules actuelles, ce qui pourrait expliquer sa résistance et sa durabilité.

Cependant, l’utilisation de filaments de carbone présente également des inconvénients. Avec le temps, ces filaments ont tendance à assombrir les parois de l’ampoule et sont plus coûteux à produire.

Record de longévité

Officiellement reconnue en 1972 par Guinness World Records comme « l'ampoule qui dure le plus longtemps au monde », l'Ampoule du Centenaire brille depuis plus de 123 ans. Ce record de longévité en fait une preuve tangible contre l’obsolescence programmée, démontrant qu’il est possible de créer des produits électriques et électroniques durables.

Pour assurer son fonctionnement continu, cette ampoule est connectée à une alimentation électrique stable et surveillée en permanence par une webcam, permettant au public de l'observer en direct à travers le site web de la caserne de pompiers n° 6 de Livermore.

Survie des transferts

Tout au long de son histoire, l’ampoule a survécu à plusieurs mouvements. De son emplacement initial dans un entrepôt de matériel d'incendie sur L Street, il a déménagé dans un garage du centre-ville et plus tard à l'hôtel de ville de Livermore.

En 1976, il a été déplacé à son emplacement actuel dans le hangar de la caserne de pompiers au 4550 East Avenue, un déménagement qui a été effectué sous escorte policière.

Bien qu'elle soit en activité depuis 1901, ce n'est qu'en 1972 que l'ampoule électrique a commencé à attirer l'attention des médias. Depuis, elle a fait l'objet de nombreux articles et reportages dans des journaux, des magazines et des chaînes de télévision et de radio aux États-Unis, notamment NPR, NBC, Fox et CBS. En 2013, une panne de courant de 9,5 heures due à une panne de courant a provoqué une brève panique, mais l'ampoule s'est rallumée une fois le problème résolu.

L'ampoule du centenaire de Livermore n'est pas seulement un témoignage de l'ingénierie du passé, mais aussi un rappel de ce qui peut être réalisé en termes de durabilité et de durabilité. Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur cette merveille technologique, des informations supplémentaires peuvent être trouvées sur sa page dédiée sur Wikipédia. Cette ampoule éclaire non seulement un hangar, mais aussi le chemin vers un avenir plus durable et plus soucieux de l'énergie.

Plus d'information: wikipédia.org

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux. Merci!

Le plus lu :

Go up