Le Gulfstream G600 effectue son premier vol transatlantique propulsé par des carburants d'aviation 100 % durables

Le Gulfstream G600 effectue son premier vol transatlantique propulsé par des carburants d'aviation 100 % durables


Pratt & Whitney Canada, la division canadienne de Pratt & Whitney, et Gulfstream Aerospace Corporation ont annoncé l'achèvement réussi du premier vol transatlantique utilisant du carburant d'aviation durable (SAF).

Le vol a été effectué par un avion d'affaires Gulfstream G600 propulsé par des moteurs de la série PW800, spécialement conçus pour fonctionner avec SAF. L'objectif du vol était de démontrer efficacement la fonctionnalité du moteur et de l'avion dans un environnement pleinement opérationnel. pour prendre en charge les futures spécifications 100 % SAF.

Cette initiative devrait jouer un rôle essentiel dans la réalisation d’un avenir plus durable, sans émissions nettes de CO.2 pour l'aviation dans les décennies à venir.

Le 19 novembre, un avion Gulfstream G600 a volé de Savannah, en Géorgie, à Farnborough, au Royaume-Uni, propulsé par une paire de moteurs PW815GA. Tous deux ont travaillé avec des esters et des acides gras 100 % hydrotraités (HEFA purs), dont le cycle de vie entraîne au moins 70 % d'émissions de CO en moins.2 que les combustibles fossiles pour les réacteurs. Le HEFA utilisé lors du vol a été produit par World Energy et fourni par World Fuel Services.

Les performances de l'avion lors du premier vol transatlantique 100 % SAF démontrent notre engagement à diriger l'industrie en matière d'innovation durable grâce à de nouvelles technologies d'aviation et de propulsion, tout en promouvant des pratiques respectueuses de l'environnement.

Mark Burns, président de Gulfstream.

Gulfstream travaille avec Pratt & Whitney Canada depuis plus d'une décennie. Son avion d'affaires G600 est entré en service en 2019 et est propulsé par deux moteurs PW815GA de la firme canadienne. Sa famille de moteurs PW800 est un choix populaire pour les avions d'affaires, ayant volé pendant plus de 330 000 heures.

La collaboration avec des avionneurs comme Gulfstream est une partie importante de nos efforts de longue date pour garantir la compatibilité SAF dans tous nos moteurs, qui ont déjà été certifiés pour fonctionner avec des mélanges SAF allant jusqu'à 50 % depuis plus d'une décennie. La future approbation opérationnelle à 100 % de SAF ajoutera à la polyvalence, à la fiabilité et à l'efficacité énergétique du moteur PW815GA, au bénéfice de Gulfstream et de nos clients.

Anthony Rossi, vice-président des ventes et du marketing, Pratt & Whitney Canada

Le passage au carburant 100 % SAF pourrait grandement améliorer la durabilité de l'aviation en réduisant les émissions de carbone. Outre le SAF, l’industrie explore également des solutions utilisant l’hydrogène, un matériau énergivore, facilement combustible et sans carbone. Bien que le carburant hydrogène ait le potentiel de permettre des vols sans émissions, il pose également des défis importants.

Le SAF est un type de carburant qui ne dépend pas de sources fossiles, contrairement au kérosène Jet A, couramment utilisé par les avions. Les opérateurs aériens peuvent réduire considérablement leur impact carbone car le SAF est produit à partir de matières premières durables telles que les huiles végétales, les restes d’huile de cuisson et les déchets municipaux. SAF se présente sous diverses formes et a le potentiel d’économiser jusqu’à 80 % d’émissions de carbone au cours de sa durée de vie par rapport au carburant d’aviation traditionnel.

Via www.rtx.com

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux. Merci!

Le plus lu :

Go up