Le Japon se prépare à lancer le premier satellite en bois au monde, pour une bonne raison

Le Japon se prépare à lancer le premier satellite en bois au monde, pour une bonne raison
Table
  1. Un projet ambitieux contre la pollution spatiale
  2. Défis uniques de l’environnement spatial
  3. Pourquoi un satellite en bois ?
  4. Un pas vers la réduction des débris spatiaux


La course à l'espace a pris une tournure inhabituelle avec l'initiative de l'Agence japonaise d'exploration aérospatiale (JAXA), en collaboration avec la NASA, de travailler sur un projet visant à lutter contre la pollution spatiale en lançant le premier satellite au monde en bois. . Cet effort s'inscrit dans une série d'enquêtes mondiales cherchant des solutions au problème croissant des débris spatiaux, résultat de satellites mis hors service qui deviennent de dangereux débris orbitaux.

Un projet ambitieux contre la pollution spatiale

Le projet, connu sous le nom de LignoStella Space Wood, a été lancé en 2020 après qu'une équipe de l'Université de Kyoto ait envoyé avec succès des échantillons de bois dans l'espace. La recherche s'est concentrée sur l'examen de la résistance de certains types de bois pendant plus de 40 semaines à bord de la Station spatiale internationale. Les résultats de cette phase expérimentale, qui comprenait l'analyse de la résistance et de la composition élémentaire des échantillons, ont conduit à la sélection des Hoonoki en raison de sa durabilité et de sa maniabilité, ce qui en fait le matériau idéal pour la construction du LignoSat2.

Défis uniques de l’environnement spatial

L'espace représente un environnement extrêmement hostile, caractérisé par de fortes fluctuations de température, un rayonnement cosmique intense et des particules chargées émises par le soleil. Ces conditions testent l'intégrité de tout matériau envoyé dans l'espace, ce qui rend le choix du magnolia pour LignoSat2 non seulement innovant, mais aussi stratégique, compte tenu de sa résistance éprouvée dans des conditions aussi défavorables.

Pourquoi un satellite en bois ?

L’idée d’un satellite en bois peut paraître démodée à première vue, mais elle a une solide justification environnementale. Lors de leur retour dans l'atmosphère terrestre, les satellites et autres objets spatiaux brûlent, un processus au cours duquel les composants métalliques ne sont pas complètement consommés, devenant ainsi des débris spatiaux. En revanche, LignoSat2, grâce à sa construction en bois, devrait brûler presque entièrement lors de sa rentrée, réduisant ainsi considérablement la libération de particules métalliques, comme l'aluminium, qui peuvent avoir des effets néfastes sur l'environnement terrestre.

Un pas vers la réduction des débris spatiaux

En plus de ses avantages environnementaux, LignoSat2 a le potentiel d’atténuer le risque de collisions dans l’espace, un danger croissant compte tenu du volume de fragments métalliques et autres débris en orbite autour de la Terre. Doté de divers capteurs embarqués pour évaluer ses performances, le prototype de satellite en bois de JAXA devrait être lancé plus tard cette année, marquant une étape importante dans la recherche de solutions durables pour l'exploration spatiale.

Ce projet met non seulement en évidence l'engagement du Japon en faveur de l'innovation et de la durabilité dans l'exploration spatiale, mais ouvre également un nouveau chapitre dans notre relation avec l'espace, un chapitre qui reconnaît l'importance de protéger à la fois l'environnement spatial et terrestre de la pollution et des déchets.

Via www.kyoto-u.ac.jp

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux. Merci!

Le plus lu :

Go up