Les chercheurs conçoivent un photocatalyseur hybride et un générateur de vapeur solaire pour la division et la purification simultanées de l'eau

Les chercheurs conçoivent un photocatalyseur hybride et un générateur de vapeur solaire pour la division et la purification simultanées de l'eau
Table
  1. Impact sur la santé et l’accès à l’eau potable
  2. Comment fonctionne cette avancée technologique
  3. Défis et solutions dans la production d’hydrogène et d’eau propre


Des chercheurs de l'Université de Cambridge ont développé une technologie durable qui pourrait s'avérer cruciale dans des environnements isolés ou aux ressources limitées. Ce dispositif solaire flottant est capable de transformer l’eau sale ou l’eau de mer en hydrogène propre et en eau potable.

Impact sur la santé et l’accès à l’eau potable

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la pollution de l'air intérieur causée par la cuisson avec des combustibles « sales » est responsable de plus de trois millions de décès chaque année. L'utilisation de hydrogène vert pour la cuisine pourrait réduire considérablement ce chiffre. De plus, 1,8 milliard de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable chez elles.

Comment fonctionne cette avancée technologique

Cet appareil, qui ne nécessite pas d'électricité extérieure, a fait ses preuves efficacité produisant de l’eau propre à partir d’eau hautement contaminée et même le River Cam à Cambridge. Inspirés par la photosynthèse, les chercheurs ont surmonté les défis précédents en réalisant la purification de l'eau et la production de combustible solaire dans un seul appareil.

Défis et solutions dans la production d’hydrogène et d’eau propre

Le processus de division de l’eau, qui produit de l’hydrogène et de l’oxygène, nécessitait traditionnellement de l’eau pure pour éviter de contaminer le catalyseur. Cependant, les scientifiques ont développé une nouvelle technique utilisant un photocatalyseur dans un maillage de carbone nanostructuré, qui absorbe la lumière et la chaleur et génère la vapeur d'eau nécessaire à la production d'hydrogène.

Cet appareil utilise un revêtement blanc qui absorbe les rayons UV pour produire de l'hydrogène, tandis que le reste du spectre solaire est utilisé pour vaporiser de l'eau. De cette façon, l’appareil imite une vraie feuille, utilisant plus efficacement la lumière du soleil.

L'équipe met en avant le simplicité de conception de l'appareil, qui peut être installé rapidement et est efficace avec de l'eau provenant de différentes sources. Sa capacité à tolérer les contaminants et sa conception flottante le rendent adapté aux eaux troubles ou boueuses, offrant une solution polyvalente aux problèmes mondiaux d’énergie et d’eau.

à, Illustration de la construction du dispositif et des principes de fonctionnement de la fiche SVG-PC. UV, ultraviolets ; Vis, visible ; IR, infrarouge ; VB, bande de valence ; CB, bande de conduction.

avant JC, Photographies montrant des vues de dessus (b) et de côté (c) d'une feuille SVG-PC serrée (zone photoactive de 1 × 1 cm2).

d, Installation expérimentale pour la production de H2 constitué de la feuille SVG-PC flottant sur une matière première trouble dans un photoréacteur descendant sous éclairage AM1. 5G.

et, Spectres de réflectance diffuse UV-visible du PC RhCrOx-Al:SrTiO3 et du substrat SVG.

F, Diagramme schématique du photoréacteur utilisé pour démontrer la division intégrée de l’eau et la production d’eau propre. Le réacteur a des dimensions de 57 × 57 × 47 mm3 (largeur × profondeur × hauteur).

Plus d'information: www.nature.com

Via www.eurekalert.org

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux. Merci!

Le plus lu :

Go up