Minesto teste avec succès la procédure de lancement et de récupération de la centrale marémotrice à grande échelle Dragon 12 : le géant de l'énergie océanique

Minesto teste avec succès la procédure de lancement et de récupération de la centrale marémotrice à grande échelle Dragon 12 : le géant de l'énergie océanique
Table
  1. Avancées dans le domaine des énergies renouvelables : Dragon 12
    1. LARS : Un système efficace pour les petits et grands projets
    2. Technologie innovante : le « cerf-volant » sous-marin Minesto
    3. Vérification et potentiel élargi
    4. Composants clés de la centrale électrique
    5. Minesto : Innovation et protection brevetée
    6. Au-delà de l’énergie marémotrice


Minesto, le principal développeur et filiale d'énergie océanique de Saab, a annoncé le premier lancement et récupération réussis de son cerf-volant de marée Dragon 12 de 1,2 MW et 25 tonnes.

Avancées dans le domaine des énergies renouvelables : Dragon 12

Minesto, leader dans le développement de l'énergie océanique, a franchi une étape importante avec la mise en œuvre réussie de sa méthode de lancement et de récupération (LARS) pour Dragon 12, une centrale marémotrice innovante à grande échelle. Cette réalisation, impliquant une « comète » marémotrice de 1,2 MW et 25 tonnes, démontre l’efficacité de la méthode initialement développée pour le plus petit Dragon 4.

LARS : Un système efficace pour les petits et grands projets

La mise en service du système LARS pour Dragon 12 s'est terminée avec succès. Malgré des différences significatives de taille et de poids entre le Dragon 4 et le Dragon 12, la méthode de lancement et de récupération n'a pas nécessité de modifications substantielles. Le Dragon 12, dix fois plus lourd et plus grand, s'est révélé tout à fait exploitable avec la méthode LARS existante, validant ainsi la technique et les coûts d'exploitation anticipés.

Technologie innovante : le « cerf-volant » sous-marin Minesto

Le La technologie brevetée de Minesto est basée sur un principe similaire à celui du vol d'un cerf-volant dans le vent., mais sous l'eau. Grâce à la portance hydrodynamique créée par les courants sous-marins, le cerf-volant se déplace de manière autonome sur une trajectoire prédéterminée, augmentant la vitesse d'écoulement de l'eau plusieurs fois par rapport à la vitesse réelle du courant. Celui-ci entraîne une turbine couplée directement à un générateur, produisant de l'électricité qui est transmise au réseau.

Vérification et potentiel élargi

La technologie de Minesto a été vérifiée avec succès depuis sa première génération en 2019, et a démontré sa capacité à se connecter au réseau depuis 2020. Avec la classe Dragon en 2022, la société a établi un contrat d'achat d'électricité et a démontré son concept d'exploitation, de service. et entretien. La capacité unique du « cerf-volant » sous-marin à multiplier la vitesse relative de l'eau à travers la turbine se traduit par une production d'électricité nettement supérieure à celle des turbines stationnaires.

Composants clés de la centrale électrique

Le cœur de cette centrale est une aile qui porte une turbine couplée directement à un générateur dans une nacelle. Le système de contrôle, à travers des gouvernails et des gouvernes de profondeur, dirige le cerf-volant sur une trajectoire préétablie. La connexion à la base marine s'effectue via un simple connecteur situé à l'extrémité du câble, facilitant ainsi l'installation et la récupération.

Minesto : Innovation et protection brevetée

Fondée en 2007 en tant que spin-off du constructeur aérospatial suédois Saab, Minesto a développé avec succès sa technologie unique, protégée par 92 brevets répartis dans 12 portefeuilles de brevets. Cela garantit une forte protection de votre innovation sur les marchés concernés.

Au-delà de l’énergie marémotrice

Ce qui distingue la technologie de Minesto des autres technologies d'énergie marémotrice est la conception de ses ailes, la taille de la turbine et le fait que la centrale électrique « vole » sous l'eau. La relation cubique entre la vitesse et la production d'énergie signifie qu'en multipliant la vitesse relative à travers la turbine, l'énergie générée est plusieurs fois supérieure, augmentant ainsi le potentiel extractible mondial des courants océaniques et de marée.

Ce développement de Minesto marque non seulement une percée dans le domaine des énergies renouvelables, mais ouvre également de nouvelles possibilités pour l'exploitation durable des ressources océaniques, portant la production d'énergie renouvelable vers un nouvel horizon.

Via minesto.com

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux. Merci!

Le plus lu :

Go up