Perlite vs Vermiculite : Quel est le meilleur additif pour le sol ?

Perlite vs Vermiculite : Quel est le meilleur additif pour le sol ?
Table
  1. Qu’est-ce que la Perlite ?
  2. Qu’est-ce que la vermiculite ?
  3. Polémique sur l’amiante dans la vermiculite
  4. Mythes et réalités
  5. Propriétés et applications
    1. Capacité de rétention d’eau et de nutriments
    2. Certification biologique


La perlite et la vermiculite sont des additifs pour le sol couramment utilisés dans l'agriculture et le jardinage, y compris biologiques, en raison de leurs propriétés permettant d'améliorer la structure du sol. Malgré leurs similitudes, ils présentent des caractéristiques différentes qui les rendent adaptés à différentes applications. Cet article explore ces différences en profondeur, avec un accent particulier sur leur utilisation en agriculture biologique.

Qu’est-ce que la Perlite ?

La perlite est un verre volcanique qui se dilate sous l'effet de la chaleur pour former un matériau léger et poreux.

Il est connu pour sa capacité à améliorer le drainage et l’aération du sol, bien qu’il ait une faible capacité d’échange cationique (CEC), ce qui signifie qu’il retient peu de nutriments. Son pH varie entre 7,0 et 7,5, étant neutre et adapté à la plupart des cultures.

Qu’est-ce que la vermiculite ?

La vermiculite, quant à elle, est un silicate minéral dilaté par la chaleur, qui forme un matériau léger à structure lamellaire.

Il a une CEC élevée, ce qui lui permet de retenir efficacement l'eau et les nutriments, et d'apporter certains minéraux au sol. Son pH peut varier entre 6,0 et 9,5, selon les minéraux présents, ce qui peut influencer la disponibilité des nutriments pour les plantes.

Polémique sur l’amiante dans la vermiculite

Il est important de noter que même si de l'amiante a été trouvée dans certains produits de vermiculite dans le passé, les mines contaminées ont fermé et les produits actuels sont sans amiante, garantissant ainsi leur sécurité pour l'agriculture biologique.

Mythes et réalités

Il existe plusieurs mythes à propos de la vermiculite et de la perlite, comme la capacité de la vermiculite à empêcher la fonte des semis ou la possibilité de la composter. Ces mythes n’ont aucun fondement scientifique et ne devraient pas influencer la décision de les utiliser.

Propriétés et applications

Les deux matériaux sont légers, améliorent le drainage et ne se décomposent pas, étant stables dans les mélanges de sol. Cependant, la perlite prévient mieux le compactage, tandis que la vermiculite est préférable pour retenir l'humidité et les nutriments, en particulier dans les sols sableux.

Capacité de rétention d’eau et de nutriments

La vermiculite surpasse la perlite en termes de capacité de rétention d'eau et de nutriments, grâce à sa CEC élevée. Cela le rend idéal pour les cultures qui nécessitent des conditions d’humidité constantes.

Certification biologique

Bien que tous deux soient des produits extraits et transformés, ils sont acceptés en agriculture biologique certifiée. Ceci est crucial pour les agriculteurs biologiques qui cherchent à améliorer les propriétés physiques du sol sans compromettre leurs pratiques durables.

Le choix entre la perlite et la vermiculite dépend des besoins spécifiques du sol et de la culture. Pour les sols qui nécessitent une meilleure aération et un meilleur drainage, la perlite est la meilleure option. Pour ceux qui ont besoin de retenir plus d’eau et de nutriments, la vermiculite est préférable. Les deux additifs peuvent être précieux dans l’agriculture biologique, en améliorant la structure du sol et en favorisant une croissance saine des plantes sans utiliser de produits chimiques synthétiques.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux. Merci!

Le plus lu :

Go up