Science avec les chiens : redécouverte de la taupe dorée

A border collie named Jessie helped rediscover the De Winton's Golden Mole.


Temps de lecture: 3 minutes

La remarquable redécouverte de la taupe d'or de De Winton : dévoiler un mystère qui a duré 86 ans.

Dans les dunes isolées près de la ville côtière de Port Nolloth, au nord-ouest de l'Afrique du Sud, un mystère qui durait depuis 86 ans a enfin été résolu. La taupe dorée de De Winton, une créature insaisissable et irisée non enregistrée depuis 1937, a été redécouverte et s'est révélée résistante au bord de l'extinction. Cette découverte extraordinaire met non seulement en lumière les caractéristiques uniques de la taupe, mais souligne également le rôle crucial des efforts de conservation dédiés à la sauvegarde de la biodiversité de notre planète.

La taupe insaisissable : un mystère dévoilé

La taupe dorée de De Winton, connue scientifiquement sous le nom de Cryptochloris wintoni, doit son nom « d'or » aux sécrétions huileuses qui lubrifient sa fourrure, lui permettant de « nager » élégamment à travers les dunes de sable. Vivant dans des terriers souterrains, cette créature aveugle s'appuie sur son ouïe très sensible, s'enfuyant à la moindre vibration provoquée par un mouvement au-dessus du sol. Sa nature insaisissable et son comportement non conventionnel en matière de tunnels le rendent exceptionnellement difficile à détecter, ce qui fait craindre son extinction depuis sa dernière observation en 1937.

Voir également : Redécouverte de l'échidné à long bec d'Attenborough.

L'équipe de recherche et Jessie le chien

Une recherche de deux ans menée par des défenseurs de l'environnement du Fiducie pour la faune en voie de disparition (EWT) et le Université de Prétoria a donné naissance à une alliée unique sous la forme de Jessie, une border collie spécialement entraînée pour détecter les taupes dorées. Esther Matthew, agente de terrain principale à EWT, a exprimé son enthousiasme à l'idée de faire partie d'une équipe à la recherche d'espèces perdues, notant : « La cerise sur le gâteau, c'est d'en trouver une ». Le rôle de Jessie consistait à alerter l'équipe en s'allongeant lorsqu'elle détectait l'odeur, ce qui conduisait à la collecte d'échantillons de sol pour une analyse plus approfondie.

Méthodologie : ADNe et séquençage génétique

La méthodologie utilisée par les chercheurs impliquait des tests d'ADN environnemental (ADNe), une technique de pointe qui détecte l'ADN des cellules de la peau, de l'urine, des matières fécales et des muqueuses libérées par les taupes lors de leur déplacement dans les dunes. Chaque fois que Jessie signalait, un échantillon de sol était collecté, puis les échantillons étaient séquencés génétiquement pour confirmation. Malgré la ressemblance physique de La taupe dorée de Winton Pour d'autres espèces de taupes dorées, le séquençage génétique s'est avéré déterminant pour confirmer la redécouverte.

La joie de la redécouverte

La redécouverte de la taupe dorée de De Winton n'est pas seulement un triomphe pour les défenseurs de l'environnement mais aussi un témoignage de la résilience de la nature. Cobus Theron, responsable principal de la conservation à l'EWT, a exprimé sa confiance dans la survie de l'espèce, déclarant : « Même si beaucoup de gens doutaient que la taupe dorée de De Winton soit toujours là, j'étais de bonne foi que l'espèce n'avait pas encore disparu. » Cette découverte résout non seulement une énigme vieille de plusieurs décennies, mais ouvre également des voies pour une exploration plus approfondie de la frontière de l’ADNe, offrant des opportunités pour la conservation d’autres espèces en péril.

Contribution et récompenses de Jessie

La contribution inestimable de Jessie à la découverte a été récompensée d'une manière simple mais réconfortante : en jouant avec sa balle de tennis. L'effort de collaboration entre les chercheurs humains et les membres de leur équipe canine souligne l'importance de tirer parti de diverses compétences et capacités dans la poursuite des objectifs de conservation. Le partenariat illustre la puissance du travail d’équipe et le rôle indispensable que les animaux peuvent jouer dans la recherche écologique.

Frontière de l’ADN environnemental : une nouvelle voie pour la conservation

La mention par Cobus Theron de l'exploitation de la frontière de l'ADNe met en évidence une avancée significative dans les technologies de conservation. La capacité de détecter les traces d’ADN laissées par des créatures insaisissables aide non seulement à confirmer leur existence, mais ouvre également de nouvelles possibilités de surveillance et de protection des espèces en péril. À mesure que la communauté scientifique approfondit cette frontière, le potentiel de découverte de davantage de mystères du monde naturel devient de plus en plus prometteur.

Implications pour la conservation de la taupe dorée

La découverte de la taupe dorée de De Winton s'inscrit dans un contexte plus large impliquant 21 espèces connues de taupes dorées, dont la majorité réside en Afrique du Sud. Les découvertes de l'équipe de recherche comprenaient également des preuves de la présence de trois autres espèces de taupes, dont la taupe dorée de Van Zyl, une espèce en voie de disparition. Cette compréhension plus large de la population de taupes dorées souligne l’interconnexion des écosystèmes et l’importance de stratégies de conservation globales.

Défis et opportunités de conservation

Même si cette redécouverte apporte un sentiment de triomphe, la nouvelle population de taupes dorées de De Winton est confrontée à des menaces immédiates. La zone autour de Port Nolloth, bien que censée abriter une population saine de ces taupes, manque de protection et est menacée par l’extraction de diamants. Des mesures de conservation urgentes sont nécessaires pour sauvegarder non seulement la population de taupes récemment découverte, mais également l’équilibre délicat de l’ensemble de l’écosystème.

Conclusion : l’équilibre fragile de la nature

En conclusion, la redécouverte de la taupe dorée de De Winton témoigne de l'endurance de la nature et de l'engagement sans faille des défenseurs de l'environnement. Les efforts de collaboration, les méthodologies innovantes et l’utilisation de technologies de pointe comme l’eDNA marquent une nouvelle ère dans la science de la conservation. Cependant, les défis persistent et le fragile équilibre de la nature reste menacé. Alors que nous célébrons les triomphes de la redécouverte, il devient impératif de concentrer nos efforts sur la préservation et la protection du réseau complexe de la vie qui définit notre planète. L'histoire de la taupe dorée de De Winton est un rappel poignant des mystères encore à dévoiler et de la responsabilité collective que nous portons pour assurer la survie des habitants divers et remarquables de la Terre.

Le plus lu :

Go up