Sublime Cement prétend avoir la formule pour fabriquer le « ciment le plus propre au monde », en utilisant l'électrolyse et non les fours.

El cemento sostenible se convierte en "carbono cero real" utilizando electrólisis, no hornos
Table
  1. Parce que c'est important ?
  2. En quoi la proposition de Sublime Cement est-elle différente ?
  3. Certification et acceptation
  4. À quoi peut-on s’attendre dans le futur ?


Le ciment durable devient "un véritable zéro carbone" en utilisant l'électrolyse, pas des fours

Le monde du ciment est sur le point de vivre une révolution. Sublime Cement, une startup du MIT, prétend avoir la formule pour «le ciment le plus propre au monde» qui élimine complètement les émissions de carbone dans son processus de fabrication. La clé? L'électrochimie.

Parce que c'est important ?

La production traditionnelle de ciment est l’une des principales causes du changement climatique, représentant environ 8 % des émissions mondiales de carbone. En chiffres simples, pour chaque tonne de ciment produite, une tonne de CO est émise.2. Avec 4,1 milliards de tonnes produites dans le monde en 2022, l’ampleur du problème est évidente.

En quoi la proposition de Sublime Cement est-elle différente ?

Alors que dans le procédé traditionnel, le calcaire est chauffé à 1 400°C avec des combustibles fossiles, libérant du CO2, Sublime Ciment s'engage dans l'électrochimie. Grâce à l'électrolyse, l'eau est décomposée, générant de l'hydrogène et de l'oxygène. La réaction ultérieure avec des minéraux riches en calcium produit de l'hydroxyde de calcium, un substitut direct dans la fabrication traditionnelle du ciment.

Le plus impressionnant est que l’ensemble de ce processus se déroule à température ambiante, éliminant ainsi le besoin de fours à combustion ou de chauffage électrique.

Certification et acceptation

Sublime Cement a récemment obtenu la désignation ASTM C1157, ce qui signifie qu'il répond aux normes de qualité et peut être utilisé selon les principaux codes du bâtiment. Cependant, Leah Ellis, co-fondatrice de Sublime, souligne l'importance pour l'industrie de s'adapter à ces nouvelles normes pour laisser la place à des innovations en matière de ciment sans carbone.

À quoi peut-on s’attendre dans le futur ?

L'entreprise a dévoilé ses projets à court et à long terme. Bien que sa technologie puisse être initialement plus coûteuse que la production traditionnelle de ciment, elle devrait atteindre la parité des coûts d’ici 8 à 10 ans. Sa première usine à grande échelle devrait être opérationnelle entre 2027 et 2028, avec l'ambition de se développer à l'échelle mondiale dans les années 2030.

Plus d'information: sublime-systems.com

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux. Merci!

Le plus lu :

Go up