Une startup transforme de vieilles pales d’éoliennes en mobilier urbain

Une startup transforme de vieilles pales d’éoliennes en mobilier urbain
Table
  1. Innovation dans le recyclage : des aubes de turbine au mobilier urbain
    1. Canvus : transformer les lames en art fonctionnel
    2. Art et durabilité : bien plus que du mobilier
    3. Un processus logistique et créatif
    4. Impact sur la communauté


Canvus, une startup basée à Avon, dans l'Ohio, réutilise les pales d'anciennes éoliennes pour fabriquer des meubles.

Innovation dans le recyclage : des aubes de turbine au mobilier urbain

Canvus : transformer les lames en art fonctionnel

À Avon, Ohio, une startup appelée Canvus porte le recyclage à un nouveau niveau. Ils se consacrent à réutiliser les pales d’anciennes éoliennes et à les transformer en meubles. Ces turbines, qui ont une durée de vie utile d'environ 30 ans, nécessitent généralement le remplacement des pales avant leur mise hors service. Traditionnellement, ces pales finissaient dans les décharges, car elles sont fabriquées en fibre de verre, un matériau difficilement recyclable.

Art et durabilité : bien plus que du mobilier

Canvus empêche non seulement ces lames de finir dans les décharges, mais les transforme en ce qu'ils appellent un « art fonctionnel » pour les espaces publics. Parmi ses créations figurent des bancs de différents types et des ensembles de tables de pique-nique. En plus des pales recyclées, ils utilisent d'autres matériaux réutilisés, comme de l'aluminium recyclé pour les bases et les structures, et des sièges en caoutchouc fabriqués à partir de pneus et de chaussures recyclés. Ses produits, qui comprennent également des tapis post-consommation et des coques de riz, sont disponibles en trois couleurs neutres ou peuvent être peints à la main par des artistes avec des finitions exclusives à l'entreprise.

Un processus logistique et créatif

Canvus propose également un service de découpe des turbines sur site pour faciliter leur transport. Ils coordonnent toute la logistique depuis le parc éolien jusqu'à leurs installations de fabrication aux États-Unis. Dans ces installations, les lames sont transformées en meubles publics. Les lames qui ne sont pas utilisées pour les meubles sont broyées pour d'autres usages, par exemple pour être ajoutées au ciment sous forme de granulat.

Impact sur la communauté

Plusieurs villes ont déjà commencé à intégrer ce mobilier dans leurs espaces publics, comme North Chicago, Colorado Springs, Tehachapi et Avon. De plus, d’autres entreprises explorent des moyens de réduire les déchets provenant des pales d’éoliennes. Par exemple, Stora Enso et Voodin Blade Technology GmbH développent des lames en bois plus faciles à recycler. De plus, des chercheurs de la Michigan State University travaillent sur une nouvelle résine composite pour les lames qui améliorerait la recyclabilité et pourrait être transformée en une variété de produits, notamment des bonbons comestibles.

Plus d'information: www.gocanvus.com

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux. Merci!

Le plus lu :

Go up