Volkswagen n'arrive pas à joindre les deux bouts, très peu de demande pour les voitures électriques : suppressions d'emplois prévues à Zwickau

Volkswagen n'arrive pas à joindre les deux bouts, très peu de demande pour les voitures électriques : suppressions d'emplois prévues à Zwickau
Table
  1. 2 500 collaborateurs à l'honneur
    1. La réponse de Volkswagen
    2. Un avenir incertain


L'usine Volkswagen de Zwickau, qui à partir de 2022 se consacre exclusivement à la fabrication de véhicules électriques, fait face à des perspectives incertaines. La demande pour ses véhicules n’a pas été aussi forte que l’espérait le géant de l’automobile, ce qui a conduit à des spéculations sur d’éventuelles suppressions d’emplois.

2 500 collaborateurs à l'honneur

Selon des sources du magazine Automobilwoche, quelque 2.500 salariés sous contrat temporaire de l'usine de Westsachsen pourraient être concernés. Dans cette usine, une variété de véhicules basés sur la plate-forme E-Antriebs-Baukasten (MEB) sont produits, notamment les modèles ID.3, ID.4 et ID.5 de VW, ainsi que l'Audi Q4 e-tron et la Cupra. Né.

La réponse de Volkswagen

Actuellement, 10 700 personnes travaillent à Zwickau. Même si la réduction ne concernera qu’une petite partie de ces salariés, si les ventes de véhicules électriques ne reprennent pas au cours des trimestres suivants, on pourrait s’attendre à d’autres réductions à l’avenir.

Un avenir incertain

D'ici fin octobre, on estime que "plusieurs centaines" des quelque 11 000 employés actuels pourraient être concernés par les réductions, selon les rapports. L'usine VW de Westsachsen est dans un état de troubles depuis des semaines en raison de la baisse des commandes et d'un avenir sombre.

Depuis janvier 2022, l'usine de Zwickau se concentre sur la production de voitures électriques, avec un total de 218 000 véhicules produits l'année dernière. Cependant, la demande a considérablement diminué. Un facteur qui pourrait contribuer à cette faible demande est la réduction du bonus « Umweltbonus » pour les clients individuels et sa suppression pour les entreprises en septembre.

Via www.automobilwoche.de

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux. Merci!

Le plus lu :

Go up